Les LEA3 « Tourisme » avec France Nature Environnement Vaucluse : pionniers de l’inventaire et de la valorisation d’un patrimoine botanique mésestimé

Les LEA3 « Tourisme » avec France Nature Environnement Vaucluse : pionniers de l’inventaire et de la valorisation d’un patrimoine botanique mésestimé

Un bel exemple de dispositif de valorisation des plantes sauvages : le collage au service de la botanique des marges…

Considérant que les plantes sauvages peuplant nos villes constituent un patrimoine botanique mésestimé, soit des traces héritées, fragilisées et continuellement menacées par l’action humaine (ou son inaction) alors même qu’elles composent un bien commun qui mérite d’être reconnu, les étudiants de L3 LEA « Tourisme » s’associent à France Nature Environnement dans le cadre du TD « Economie du tourisme et du développement durable » pour inventorier et mettre en lumière les plantes sauvages d’Avignon. Après avoir été formés aux rudiments de la botanique par Marianne Rousseil (chargée de mission Education à l’Environnement) et Pauline Olivier (chargée de Mission et Animation) de l’association écologiste, les étudiants se sont rendus sur le terrain dans chacune des 5 zones investiguées pour l’enquête (intra et extra-muros). Sous la pluie, les étudiants ont identifiés des dizaines et des dizaines de plantes : désormais, le travail se poursuit avec pour perspective la création d’un itinéraire de découverte ludique et pédagogique permettant la re-connaissance de ces plantes dépréciées ou ignorées. Plusieurs axes de valorisation sont actuellement explorées par les étudiants : plantes sauvages et street art, plantes sauvages et gastronomie provençale, plantes sauvages et légendes urbaines, plantes sauvages et voyage florale, plantes sauvages et médecine, … Le cours devrait s’achever sur l’offre d’une balade par les étudiants de L3 « Tourisme »…  A suivre également !

http://fne-vaucluse.fr/

Les commentaires sont clos.